Marceau, affaires publiques

Marceau, responsable des affaires publiques chez Didaxis

Publié par Julie le vendredi 3 mars 2023

Se décrivant lui-même comme un “bébé Didaxis”, Marceau a rejoint le groupe Didaxis il y a 4 ans, dans le cadre de son stage de fin de licence.

Il est aujourd’hui responsable des affaires publiques au sein de notre société de portage salarial. Ainsi, il nous détaille son parcours, ses expériences professionnelles et son rôle dans la croissance et l’évolution du secteur.

Un passionné des affaires publiques

Marceau a commencé son parcours scolaire par une année d’études de droit. Par la suite, il s’oriente vers la science politique, à travers un Master en politique publique à Assas. Son intérêt pour les affaires publiques et sa volonté d’influencer les politiques publiques à son niveau l’ont amené à rejoindre Didaxis.

Dès le premier entretien, Marceau s’est dit conquis : “Participer au développement d’une forme d’emploi innovante, au sein d’un groupe qui a une véritable ambition pour en faire un outil des politiques de l’emploi, c’est enthousiasmant et challengeant.”

Son expérience chez Didaxis lui a permis d’assumer des niveaux de responsabilité croissants au fur et à mesure qu’il apprenait et grandissait au sein de l’entreprise.
Aujourd’hui responsable des affaires publiques, il assure la promotion du travail indépendant auprès des pouvoirs publics.

Un contributeur à l’évolution du secteur de portage salarial

En parallèle, Marceau est aussi conseiller en affaires publiques au sein de la FEPS, (Fédération des Entreprises de Portage Salarial). Ce syndicat contribue à l’évolution de la convention collective du portage salarial.
Selon Marceau, il est important pour les futurs salariés portés de choisir une entreprise de portage salarial syndiquée. En effet, cela assure que cette dernière respecte le cadre légal du portage salarial. De plus, cela signifie qu’elle est aussi au courant des dernières évolutions de la convention collective. Par ailleurs, en adhérant à la FEPS, l’entreprise s’engage à développer les bonnes pratiques au sein de la profession.

“C’est ce que nous faisons au travers de nos travaux avec l’AFNOR avec qui la FEPS a co-construit la norme du portage salarial publiée en juillet 2020.”

Une année 2023 pleine de challenges

En cette année 2023, Marceau est motivé par les nouveaux défis qui s’annoncent.
“Chaque année, de nouveaux challenges s’offrent à nous. Cette année ne dérogera pas à la règle.
En perspective : une loi travail au printemps. Elle sera pour nous l’occasion de poursuivre notre combat en faveur d’un portage salarial ouvert au plus grand nombre.”

Un optimiste passionné par la vie politique

Marceau se décrit comme une personne optimiste et engagée, dotée d’un fort sens de l’éthique. Il cite Churchill : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

Parmi ses loisirs, il lit la presse quotidiennement. “Cela me sert professionnellement, mais c’est aussi pour mon plaisir tant je suis passionné par la vie politique !”.

Il pratique aussi des sports tels que le badminton et la course à pied. Enfin, il est passionné par la culture hispanique et suit des cours d’espagnol pour améliorer sa maîtrise de la langue.

Vous aviez apprécié ce portrait ? Découvrez celui d’Alexandre, responsable marketing & communication chez Didaxis

Vous souhaitez en savoir plus sur le portage salarial ?

Nos conseillers sont à votre écoute !

Je contacte Didaxis

Nos articles similaires

réseaux sociaux en portage salarial
#COMMUNAUTÉ
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 4 mois
Comment utiliser les réseaux sociaux pour booster votre activité en portage salarial ?
Lire
#COMMUNAUTÉ
#CONSEILS
Par Julie, il y a 5 mois
Comment utiliser ChatGPT pour votre site web en tant que freelances ?
Lire
#COMMUNAUTÉ
#CONSEILS
#TEMOIGNAGE CONSULTANT
Par Julie, il y a 6 mois
Découvrez le parcours de freelancers à travers le portage salarial
Lire
Agathe Bozon, Consultante en ergonomie éditoriale
#COMMUNAUTÉ
#TEMOIGNAGE CONSULTANT
Par Julie, il y a 8 mois
Agathe Bozon, consultante en ergonomie éditoriale
Lire