Interview de Meiyna Vernet, formatrice et consultante en agroécologie

Publié par Julie le vendredi 3 mars 2023

Passionnée de jardinage, Meiyna Vernet expérimente depuis plus de 25 ans les pratiques écologiques sur son potager.

 

Formée au sein de l’association Terre et Humanisme en tant qu’animatrice en agroécologie, elle partage aujourd’hui son savoir-faire et son savoir-être en agroécologie, en particulier appliquée aux jardins. “L’enseignement, l’animation et l’accompagnement ont toujours jalonné mon parcours professionnel.” annonce-t-elle.

Interview de Meiyna Vernet, formatrice et consultante en agroécologieAinsi, elle met en place au quotidien des actions permettant de promouvoir l’agroécologie. Elle se concentre notamment sur les milieux urbains, dans les jardins particuliers ou collectifs. Et cela à travers des interventions ponctuelles ou suivies, de sensibilisation et de formation.

La naissance d’une passion pour le jardinage et pour l’agroécologie

Qu’est-ce que l’agroécologie ?

Ayant pour objet la relation harmonieuse entre l’humain et la nature, l’agroécologie est à la fois une éthique de vie et une pratique agricole. Elle considère le respect de la terre nourricière et la souveraineté alimentaire des populations sur leurs territoires comme les bases essentielles à toute société équilibrée et durable.
Approche globale, elle inspire toutes les sphères de l’organisation sociale. De l’agriculture à l’éducation, en passant par la santé, l’économie, l’aménagement du territoire…
Adaptable à tous les biotopes, au Nord comme au Sud, et accessible à tous, l’agroécologie présente des avantages à tous les niveaux :

Écologiques : Fertilisation organique des sols, optimisation de l’usage de l’eau, respect et sauvegarde de la biodiversité, lutte contre la désertification et l’érosion …
Économiques : Alternative peu coûteuse, économie du coût des intrants et du transport, relocalisation de l’économie par la valorisation des ressources locales, etc.
Sociaux et sanitaires : Production d’une alimentation de qualité, garante de bonne santé, autonomie alimentaire des individus et stabilisation des populations sur leurs terres. Mais aussi revalorisation de la place des paysans dans les sociétés, création et renforcement des liens sociaux …

Un parcours de vie qui l’a menée vers l’agroécologie

Munie d’un bac de Biologie, elle a effectué une licence de Langues Etrangères Appliquées. Par la suite, en parallèle à son travail d’enseignement et d’accompagnement social, le jardinage pratiqué tout d’abord comme un loisir est devenu une véritable passion. Elle choisit de se former dans un premier temps à la production de semences. Dans un deuxième temps, elle intègre la première formation d’animateur en agroécologie, dispensée par l’association Terre et Humanisme fondée par Pierre Rabhi.
Elle s’est également formée au compostage (en tant que maître composteur), à la permaculture, au maraîchage bio-intensif sur petites surfaces et à l’agriculture syntropique. “Des démarches qui élargissent encore le champ de perception du vivant et d’interaction avec celui-ci.” dit-elle.
Aujourd’hui, elle travaille principalement en collaboration avec les villes d’Annecy, de Grenoble, d’Echirolles et Grenoble Alpes Métropoles. D’autres actions ponctuelles, avec Terre Vivante ou d’autres associations et collectivités, jalonnent son activité.

Le choix du portage salarial

Dès le début de son activité de formatrice en 2008, elle choisit un statut d’entrepreneur salarié, dans une scop de Grenoble. Avant d’opter pour Didaxis en 2013.
“Le statut de portage salarial me convient parfaitement bien ! J’ai besoin d’être indépendante et libre dans mon travail. Je suis totalement créatrice et décideur dans mon activité, tout en ayant un statut de salarié. En effet, j’ai travaillé jusqu’à 34 ans soit à l’étranger soit sans couverture sociale dans des milieux alternatifs. Ainsi, je ressens le besoin de sécurité qu’offre le portage salarial (cotisation chômage, retraite). Je peux également répondre à des appels d’offres proposés par des collectivités en offrant pour celles-ci une garantie plus grande que si je postulais simplement en nom propre. Didaxis présente une solide garantie pour mes partenaires.”

Une activité basée sur l’accompagnement, le conseil, la formation et l’animation

Ses actions se déclinent en 3 axes :

  • L’accompagnement et le conseil : Meiyna met à disposition ses compétences au service des collectivités locales. Elle les accompagne en effet dans la création et/ou le suivi d’un projet de jardin. Ainsi, sa participation peut englober toutes les étapes de la création d’un jardin. Depuis la précision de l’intention, la construction du cadre, l’élaboration du projet, les aménagements jusqu’au démarrage des activités.
  • La formation : Les formations permettent d’acquérir les bases nécessaires à la réalisation et au suivi d’un jardin potager vivant, respectueux de l’environnement et de soi-même. Dans ce cadre, elle aborde de nombreux thèmes. Il peut s’agir de la connaissance du sol et de l’écosystème du jardin, de la fertilité des sols, des associations végétales ou des aménagements dans le jardin par exemple.
  • L’animation : Meiyna propose aussi des conférences gesticlownées (= des représentations clown pour donner une version ludique d’un thème) à destination des adultes principalement. Mais aussi des conférences, des ateliers pour adultes, familles et enfants et des visites de jardins.
    Ses prestations de services s’adressent aux particuliers, associations, entreprises et collectivités. » D’autant plus que je relance un programme de formation destiné aux particuliers, ayant du temps libéré par moins d’interventions avec les communes. »

Sous forme de formation continue, de stage ou de journée découverte , ce programme s’adresse à tous les particuliers et professionnels désireux de découvrir ou d’approfondir les savoirs et savoir-faire de l’agroécologie et de la permaculture appliqués au jardin. Il se déroulera d’avril à octobre 2023 à Saint Geoire en Valdaine (38).

Découvrez le programme de formation

Ce qui lui plaît dans son métier aujourd’hui ? “Toujours la pédagogie et la transmission. Il y a toujours à apprendre, à expérimenter ! J’apprécie les relations avec mes partenaires. Elles sont basées sur la confiance mutuelle du fait des formations dispensées et de mon approche participative.”

Un projet de long terme pour la Ville d’Annecy

Sa plus grande fierté professionnelle réside dans l’accompagnement qu’elle a réalisé pour la Ville d’Annecy. Depuis 2012, elle a contribué à la création de 8 sites de jardins partagés. Elle a ainsi permis aux habitants de pratiquer le jardinage écologique, tout en favorisant le tissage d’un véritable lien social.
Réflexion en interne avec la Ville, accompagnement pour la mise en dynamique collective des habitants, accompagnement des jardiniers par la formation aux pratiques agroécologiques de jardinage … Ce projet complet a fait appel aux nombreuses compétences de Meiyna pendant près de 10 ans !
“Cette démarche est la preuve qu’une réelle dynamique participative peut être mise en œuvre à l’échelle des communes. Elle peut permettre de construire avec les habitants des lieux d’échanges, de solidarité, de créativité et de production alimentaire à la portée de tous.” avance Meiyna.

Un projet d’avenir basé sur la transmission de savoirs en agroécologie

“Je travaille aujourd’hui à trouver un terrain, dans mon secteur géographique et en lien avec un petit collectif. L’objectif est de créer un espace de vie et de transmission des pratiques agroécologiques au sens large.

Pour cela, on créerait une zone de production maraîchère et fruitière, avec plusieurs espaces test (forêt-jardin, maraîchage bio-intensif, permaculture, agriculture syntropique).
Nous souhaitons passer d’un modèle de jardin individuel à un modèle d’agriculture en collectif, visant un lieu de production, de transformation, de vente et de formation.

Ce lieu sera à la fois un lieu de vie et un espace conçu pour accueillir les individuels et les groupes. Ceux-ci pourront ainsi venir se former aux pratiques agroécologiques.
L’idée est d’implanter une forêt-jardin en préalable du système d’agriculture syntropique, encore peu développée en France. Cela dans l’objectif de créer un système diversifié, abondant, durable, sans intrant, économe en eau, respectant et régénérant les sols et la vie.

Nous intégrerons du public dans les différentes étapes de la mise en place du système pour créer les différentes zones d’expérimentation.
Ce projet combine vie personnelle et vie professionnelle. Il sera pour moi l’aboutissement de 30 ans de jardinage et de 15 ans de formation à l’agroécologie.”

Merci à Meiyna Vernet d’avoir joué le jeu et d’avoir répondu à nos questions !

Retrouvez toutes nos interviews en vous rendant dans l’onglet Communauté de notre blog !

Vous souhaitez en savoir plus sur le portage salarial ?

Nos conseillers sont à votre écoute !

Je contacte Didaxis

Nos articles similaires

#COMMUNAUTÉ
#PORTAGE SALARIAL
#TEMOIGNAGE CONSULTANT
Par Julie, il y a 1 semaine
Interview de Denis Rabeyrolles, Consultant et spécialiste du Management des Talents
Lire
#COMMUNAUTÉ
#CONSEILS
#TEMOIGNAGE CONSULTANT
Par Julie, il y a 3 semaines
Parcours de Freelancers à travers le Portage Salarial
Lire
Agathe Bozon, Consultante en ergonomie éditoriale
#COMMUNAUTÉ
#TEMOIGNAGE CONSULTANT
Par Julie, il y a 2 mois
Agathe Bozon, consultante en ergonomie éditoriale
Lire
Annick, talent experience manager chez Didaxis
#COMMUNAUTÉ
Par Julie, il y a 8 mois
Annick, talent experience manager chez Didaxis
Lire