Linkedin

Youtube

Être rappelé

Simulation de revenus en portage salarial : calculez votre rémunération et vos charges

didaxis-simulation-revenus
Partager

Vous souhaitez vous lancer en portage salarial ? Avant de débuter votre nouvelle aventure, calculez le montant de vos revenus grâce à notre simulateur ! La simulation de salaire de Didaxis vous donnera une estimation précise de vos futures rémunérations. Salaire mensuel, frais de gestion, tarifs à pratiquer (TJM)… Faites le test, c'est simple et rapide !

Simulez votre rémunération en portage salarial

Notre outil de simulation en portage salarial vous permet d’avoir une première estimation du montant de vos rémunérations mensuelles en fonction du chiffre d’affaires hors taxes que vous réalisez. Quelle que soit votre situation, notre équipe est à votre écoute pour affiner cette estimation selon les spécificités de votre métier.


Facturation encaissée *   € 
Frais professionnels   € 
Taux de frais de gestion (à partir de 3%)  % 
      
Frais de gestion 0 € 
Disponible consultant 0 € 
Masse salariale disponible 0 € 
Charges patronales 0 € 
Salaire BRUT 0 € 
Charges salariales 0 € 
Salaire NET 0 € 
Perçu NET (Salaire + Frais professionnels) 0 € 

La simulation de salaire en portage salarial est basée sur des taux de charges moyens Etam / Cadre (base 151.67h)


Calculez votre Prix à la journée en fonction de votre salaire annuel

Salaire BRUT annuel *   € 
      
Prix de journée cible 0 € 

Vous souhaitez vous lancer en portage salarial ? Avant de débuter votre nouvelle aventure, calculez le montant de vos revenus grâce à notre simulateur ! La simulation de salaire de Didaxis vous donnera une estimation précise de vos futures rémunérations. Salaire mensuel, frais de gestion, tarifs à pratiquer (TJM)… Faites le test, c'est simple et rapide ! 

Revenus en portage salarial : les questions les plus fréquentes

Vous souhaitez en savoir davantage sur le calcul du salaire en portage salarial ? Retrouvez ici toutes les réponses aux questions les plus fréquentes sur la rémunération en portage salarial.

Sommaire

Comment est calculé le salaire net en portage salarial ?

Comme vous avez pu le voir lors de votre simulation de revenus, en portage salarial, votre rémunération est calculée sur la base de votre chiffre d’affaires hors taxes. Vous réalisez vos missions auprès des clients de votre choix et vous facturez votre prestation au montant qui a été convenu avec votre client. Une fois votre client facturé, votre société va déduire de votre chiffre d’affaires, le montant de vos frais de gestion. Ces frais correspondent à la commission de votre société de portage pour son service d’accompagnement et de gestion. En effet, en portage salarial, c’est elle qui gère la partie administrative, financière et comptable de votre activité. Le taux de ces frais varie d’une entreprise à une autre en moyenne entre 5% et 10%.

Votre entreprise de portage salarial va ensuite transformer votre chiffre d’affaires en salaire brut en y incluant vos congés payés. Sont ensuite déduits de votre salaire brut, les charges sociales (salariales et patronales). Ces charges vous permettent de bénéficier d’une protection sociale avantageuse : assurance maladie, droits au chômage et à la retraite… Une fois ces charges déduites, vous percevez un salaire net compris entre 47% et 52%, en fonction de votre activité.

En portage salarial, vous avez la possibilité d’augmenter votre rémunération mensuelle à travers différents moyens. Vous pouvez ainsi atteindre un salaire net allant jusqu’à 70% du montant de votre chiffre d’affaires HT. Un des éléments vous permettant d’optimiser vos revenus de salarié porté est la déduction de vos frais de fonctionnement (ou frais professionnels). Ces déductions de frais viendront s’ajouter à votre salaire net.

En résumé, le montant de votre salaire net en portage salarial s’effectue selon le calcul suivant :

Chiffre d’affaires HT – Frais de gestion =  Coût global – Charges sociales = Salaire net

(+ frais déductibles)​​

Quel est le salaire minimum pour débuter en portage salarial ?

Bien qu’en portage vous n’ayez pas de plafond de chiffre d’affaires à respecter, contrairement au statut de micro-entrepreneur, la convention collective du portage salarial adoptée en 2017 prévoit de fixer un salaire minimum obligatoire pour tous ceux qui exercent une activité en portage correspondant à :

  • 70 % du plafond de la Sécurité sociale, pour un salarié porté junior ;
  • 75 % du plafond de la Sécurité sociale, pour un salarié porté senior ;
  • 85% du plafond de la Sécurité sociale, pour un salarié porté en forfait-jour.

Pour retrouver le montant du plafond de la Sécurité sociale du mois en cours, suivez ce lien Cette directive vous assure ainsi une rémunération mensuelle minimale.​

Comment estimer le montant à facturer à mes clients ?

Le Taux Journalier Moyen ou TJM est un indicateur utilisé par les freelances pour déterminer le montant de leur prestation. Le TJM vous permet de déterminer votre tarif à la journée sur la base d’un salaire cible sur lequel vous souhaitez vous positionner. Mais calculer votre Taux Journalier Moyen ne se résume pas simplement à prendre votre chiffre d’affaires et à le diviser par le nombre de jours travaillés dans le mois. Pour déterminer votre TJM, vous devez prendre en compte les différentes charges qui sont déduites de votre facturation. Ces charges représentent en moyenne 45% du montant de votre facturation. Lorsque vous négociez une prestation, il est recommandé de fixer un prix deux fois supérieur à la rémunération attendue afin de percevoir un salaire net équivalent à vos attentes.

 

Votre TJM doit également tenir compte de  :

  • Votre expérience : plus vous aurez un profil senior, plus vos compétences seront précieuses ;
  • La demande du client : si le besoin est urgent, vous êtes en position de force pour négocier ;
  • La concurrence : si vous êtes sur un marché très concurrentiel, vous aurez une marge de manœuvre plus restreinte pour négocier vos tarifs ;
  • Vos frais de fonctionnement : certains frais liés à l’exercice de votre mission peuvent être pris en charge par votre client et doivent donc être intégrés dans le calcul de votre TJM.

Nous avons mis à votre disposition un outil vous permettant de faire une simulation de votre TJM. Une fois le montant de votre prestation définie, vous devez multiplier ce montant par le nombre de jours que dure votre mission. Le montant que vous allez facturer à votre client peut également se calculer en heure (Taux Horaire Moyen).

A quoi correspondent les frais de gestion en portage ?

En portage salarial, chaque société fixe librement le montant de ses frais de gestion. C’est grâce à ces frais que votre société de portage peut offrir à l’ensemble des portés, des services mutualisés. Généralement, les frais de gestion sont établis en fonction des différents services proposés. Plus votre besoin d’accompagnement sera important, plus le montant de ces frais sera élevé. Chez Didaxis, nous détaillons l’ensemble de nos services sur demande de simulation détaillée pour vous offrir une solution de portage salarial sur-mesure, adaptée à vos besoins. 

En fonction de votre chiffre d’affaires et de votre ancienneté dans l’entreprise de portage, celle-ci peut vous proposer des frais de gestion dégressifs. Ces taux varient globalement entre 5% et 10%. Ainsi, avant de débuter votre activité avec une société de portage salarial, il est recommandé de vous renseigner auprès de différentes structures pour comparer les frais de gestion et les services proposés. Dans une logique de transparence, Didaxis indique le montant de vos frais de gestion sur chacun de vos bulletins de paie. Vous pouvez également retrouver ce taux depuis votre espace Eolys, rubrique Mon profil > Informations personnelles.

Quel est le coût du portage salarial ?

Le coût du portage salarial dépend de trois éléments principaux permettant ensuite de déterminer le montant de votre rémunération :

  • Les frais de gestion appliqués par votre entreprise de portage salarial sur votre chiffre d’affaires HT. Ces frais correspondent aux services de gestion que vous offre votre entreprise de portage ;
  • Les charges sociales (salariales et patronales), équivalentes en moyenne à 45% de votre chiffre d’affaires HT. Les charges sociales vous permettent de bénéficier d’une protection sociale identique à celle d’un salarié ;
  • Les frais professionnels engagés dans le cadre de vos activités en portage salarial. Ils sont pris en charge par votre entreprise de portage. Cela s’ajoute à votre salaire net et augmente ainsi votre rémunération chaque mois, comme indiqué sur notre outil de simulation de revenus.

Pour y voir plus clair, voici une répartition de votre rémunération

le-cout-du-portage-salarial-simulation_1.png

Pourquoi choisir le portage salarial ?

Le portage salarial est une solution choisie par de nombreux actifs désireux d’indépendance et d’autonomie. En effet, en portage, vous êtes libre de gérer votre vie professionnelle comme vous le souhaitez. C’est vous qui définissez vos horaires de travail, votre lieu d’exercice ainsi que les tarifs que vous allez pratiquer. Le portage salarial vous permet aussi de vous constituer un carnet de contact client qui n’appartient qu’à vous.

En plus de vous offrir une liberté totale dans votre quotidien de freelance, le portage salarial vous permet de profiter d’une multitude de garanties qui sécurisent votre activité. En qualité de salarié porté, vous bénéficiez d’une protection sociale identique à celle d’un salarié :

  • Vous êtes assuré de percevoir un salaire chaque mois d’activité ;
  • Rattaché au régime général de la sécurité sociale, vous bénéficiez du remboursement de vos soins médicaux en cas de maladie ;
  • En cas de départ à la retraite, vous profitez des mêmes droits qu’un salarié classique ;
  • Si votre activité doit cesser, vous pouvez bénéficier d’indemnités chômage.

Si le portage salarial séduit, c’est aussi car il s’agit d’un statut qui vous permet de tester une activité indépendante sans avoir à supporter la gestion administrative liée à la création d’entreprise. En effet, dans le cadre du portage, vous déléguez toute la partie administrative, financière et comptable de votre activité à une société de portage.  C’est un gain de temps et une tranquillité que vous pouvez mettre au profit de nouvelles missions. 

Que faire après ma simulation en portage salarial ?

Vous venez d’effectuer votre simulation de revenus en portage salarial ? Notre équipe se tient à votre disposition pour réaliser une étude personnalisée de votre situation. Selon votre projet professionnel et votre secteur d’activité, nous vous orienterons vers une solution de portage salarial sur-mesure. Vous avez des questions à la suite de votre simulation ? Echangeons ensemble !

Contacter un conseiller

CDD ou CDI en portage salarial ?

Rappelons que le portage salarial est une relation tripartie entre vous, votre client et votre entreprise de portage salarial. Lorsque vous avez trouvé et négocié les termes de votre mission, un contrat de prestation est conclu entre votre entreprise de portage et votre client. De votre côté, vous signez un contrat de travail avec votre entreprise de portage. Ce contrat peut être à durée déterminée (CDD), ou à durée indéterminée (CDI). Le choix du contrat dépend des spécificités de votre mission. Chez Didaxis, plus de 75% des contrats sont des CDIs.

Le contrat à durée déterminée (CDD)

La mise en place du CDD en portage salarial s’opère lorsque votre client fait appel à vous pour des missions ponctuelles. Vous répondez à un besoin précis de votre client, qui ne dispose pas en interne des ressources nécessaires. Ce contrat ne peut excéder 18 mois avec la possibilité de le renouveler 2 fois par la signature d’un avenant. Le CDD en portage salarial comporte plusieurs mentions qui viennent s’ajouter aux clauses d’un contrat à durée déterminée classique, à savoir :

  • Les informations sur votre mission : objet, durée, identité de l’entreprise ;
  • Vos expertises et compétences qui sont utiles à l’entreprise et répondent à un besoin ;
  • Les modalités de rémunération (salaires, frais de gestion, frais professionnels pris en charge par votre client…).

En cas de pérennisation du besoin, vous pouvez conclure un CDI avec votre client à la suite de ce contrat. Le CDD est une solution intéressante en portage salarial pour ceux qui veulent tester sur du court terme une activité de consultant ou qui réalisent cette activité de freelance en parallèle d’une activité de salarié.

Le contrat à durée indéterminée (CDI)

En portage salarial, vous pouvez aussi opter pour un contrat de travail en CDI. Celui-ci vous permet de travailler de façon permanente pour votre client ou d’effectuer plusieurs missions. Ces missions peuvent être réalisées en simultanée ou successivement. Chaque nouvelle mission donne lieu à un avenant à votre contrat de travail dans lequel est indiqué les modalités de la mission. Les missions menées dans le cadre d’un contrat de travail à durée indéterminée ne peuvent excéder 36 mois consécutifs. La rupture d’un CDI en portage salarial peut être réalisée par fin de période d’essai, rupture conventionnelle, par licenciement ou par démission. La rupture conventionnelle en portage salarial est privilégiée puisque celle-ci vous ouvre des droits au chômage.

Que ce soit en CDD ou en CDI, le portage salarial est un statut qui vous permet de travailler rapidement en indépendant, sans avoir à gérer l’administratif. Si vous souhaitez réaliser des missions ponctuelles, dont la durée est clairement définie, le CDD est fait pour vous. Si vous choisissez le portage salarial sur du long terme, un contrat de travail en CDI vous permettra plus de flexibilité dans votre activité.

Vous souhaitez obtenir des conseils sur votre contrat ? Nous sommes à votre écoute !

Contacter un conseiller

Si le client ne paye pas la prestation, que se passe-t-il ?

En portage salarial c’est votre société de portage qui encaisse le montant de vos facturations pour vous les reverser ensuite en salaire. Elle est donc responsable du bon versement de vos honoraires par vos clients. Lorsque votre société de portage salarial constate des retards de règlement d’une ou de plusieurs factures, elle vous alerte afin de trouver au plus vite un moyen de procéder au paiement de votre prestation. Votre entreprise de portage vous conseillera dans un premier temps de prendre contact avec votre commanditaire ou votre chef de projet afin de lui rappeler que votre mission n’a pas été payée. Il peut s’agir d’un simple oubli de la part de votre client. Ce rappel peut prendre la forme d’un e-mail ou d’un courrier.

Si votre relance demeure sans réponse, vous devrez alors en informer votre société de portage salarial qui se chargera d’enclencher à son tour une procédure de rappel. Le pôle juridique de votre société de portage salarial va alors tenter de contacter le service financier de votre client. Le but est ici de faire un point sur la situation et de comprendre pourquoi votre client ne règle pas. Votre société de portage va mettre tous les moyens possibles pour trouver un accord amiable avec votre client et définir une nouvelle échéance de paiement. Si le retard de paiement persiste et se transforme en facture impayée, votre société de portage va alors mettre en place une procédure de recouvrement. Depuis 2016, la loi « Macron » permet de mettre en place une procédure simplifiée de recouvrement auprès d’un huissier pour toutes les créances inférieures à 4 000€.

Le recouvrement fait partie des avantages du portage salarial, puisqu’il sécurise votre activité. En effet, le non-paiement de vos factures par votre client n’aura aucune incidence sur votre rémunération. Vous continuerez à percevoir votre salaire sur votre période de mission. Néanmoins, pour limiter les risques d’impayés, nous vous conseillons de demander un acompte lors de la conclusion d’une mission, notamment lorsqu’il s’agit d’un nouveau client.

Comment optimiser mes revenus en portage ?

Lorsque les frais de gestion et les charges sociales sont déduites de votre chiffre d’affaires, votre salaire mensuel net en portage salarial correspond en moyenne à 50% de votre facturation. Le portage salarial vous permet d’optimiser vos revenus à travers différents aspects, dont le remboursement de vos frais de fonctionnement. Ces frais se composent des frais refacturables, qui sont pris en charge par votre client et des frais déductibles que vous pouvez récupérer grâce à votre statut d’indépendant en portage. Les frais déductibles correspondent à des dépenses engagées dans le cadre de votre mission. Vous avez ainsi la possibilité de vous faire rembourser :

  • Les frais de transport ;
  • Les frais de repas ;
  • Les frais d’hébergement ;
  • Les frais de matériel informatique ;
  • Les frais de télétravail ;
  • Les frais de prospection (exemple : frais d’hôtel si vous prospectez loin de chez vous).

D’autres avantages financiers existent en portage salarial pour booster votre rémunération chaque mois.

Quels sont les avantages de choisir Didaxis ?

Fondée en 2004 par Guillaume Cairou, Didaxis est devenu en près de 15 ans LA référence du portage salarial. Depuis sa création, ce sont plus de 10 000 talents qui ont fait confiance à l’équipe de Didaxis pour les accompagner dans la gestion de leur activité. Cette confiance bâtie année après année repose sur une fiabilité de service. Ouvert à tous les profils et à plus de 750 métiers, notre savoir-faire vous assure des services de gestion de qualité, adaptés aux spécificités de votre activité.

Membre fondateur de la Fédération des Entreprises de Portage Salarial (FEPS), Didaxis s’engage au quotidien pour un portage salarial plus respectueux des besoins des indépendants. L’adhésion à ce syndicat vous garantit le respect des réglementation et vous assure que nos pratiques commerciales sont saines et loyales.

Depuis plus de 15 ans, Didaxis a toujours veillé à accompagner au mieux sa communauté d’indépendants en développant un éventail de solutions :

  • La Manufacture, véritable maison des indépendants où se retrouvent tous types de travailleurs nomades et acteurs engagés à la construction du futur du travail ;
  • Hiworkers, la plateforme de services aux consultants portés ;
  • Le Club des Entrepreneurs regroupant 18 000 indépendants partout en France.

Intégrer Didaxis, c’est entrer dans une communauté d’indépendants qui partagent un ADN collaboratif et une soif d'entreprendre. Devenez le talent de demain, rejoignez dès maintenant la communauté Didaxis !