Linkedin

Youtube

Être rappelé

Comment fonctionne le portage salarial ?

comment-fonctionne-le-portage-salarial
Partager

À mi-chemin entre le statut d’indépendant et celui de salarié, le portage salarial est une solution qui séduit de plus en plus d’actifs en France et en Europe. Né dans les années 1980, le portage était une solution initialement proposée à des cadres en reconversion. Ce statut s’étend désormais à tous les profils : étudiants, jeunes diplômés, entrepreneurs, demandeurs demploi, retraités… Depuis les années 2000, le portage salarial connaît une très forte croissance, poussée par une volonté d’indépendance et de liberté des actifs. Toutefois, avant de s'y lancer, il est important de bien connaître le fonctionnement du portage salarial. Vous souhaitez en savoir davantage sur le portage salarial ? Toutes les réponses se trouvent ici !

Sommaire

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial se matérialise autour d’une relation tripartite. L’article L1251-1 du Code du travail nous renseigne sur le fonctionnement du portage salarial, et nous indique ainsi qu’il s’agit d’une «relation contractuelle tripartite dans laquelle un salarié porté ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial effectue une prestation pour le compte d'entreprises clientes. ». Le portage salarial a fait l’objet de nombreuses discussions, lois et ordonnances pour s’inscrire dans un cadre légal en France. Ce n’est que depuis 2008 que l’activité de portage salarial est réglementée par la loi n° 2008-596 du Code du travail, protégeant ainsi ceux qui exercent en portage. Depuis, le cadre légal s’est renforcé, notamment par la signature d’une Convention Collective en 2017. La Fédération des Entreprises de Portage Salarial (FEPS), organisation patronale dont Didaxis est membre fondateur, a également travaillé sur la normalisation du portage salarial avec l’AFNOR. Ceci, dans le but de sécuriser davantage les salariés portés ainsi que leur activité.

 

fonctionnement-portage-salarial-didaxis_2.png

Simple et rapide à mettre en place, vous pouvez devenir indépendant en moins de 24h. Pour exercer votre activité en portage salarial, un premier document, la convention d’adhésion, est signé avec la société de portage salarial. Cette convention précise les termes du partenariat avec Didaxis : engagements respectifs, exécution des missions, facturation, rémunération, et honoraires Didaxis. Ensuite, un contrat de travail doit être établi entre vous et votre société de portage. De son côté, votre entreprise de portage signe un contrat de prestation ou contrat commercial avec votre client. L’entreprise de portage salarial fait office d’intermédiaire entre vous et votre entreprise cliente. C’est elle qui gère la partie administrative, financière et comptable de votre activité de freelance. Libéré des formalités administratives qui accompagnent votre quotidien, vous avez plus de temps pour vous consacrer à l’exécution de votre mission.

Autonome et maître de votre temps, en portage, vous prospectez les clients de votre choix (entreprises privées, collectivités, entreprises publiques, particuliers) comme un indépendant classique. Et vous pouvez mettre en place les actions commerciales qui vous semblent adaptées pour atteindre vos cibles : création d’un site internet, d’un profil LinkedIn, inscription sur des plateformes de freelances… Toutefois, si vous ressentez le besoin de vous faire aider, votre entreprise de portage peut vous accompagner dans cette étape. De nombreuses sociétés dispensent à leurs consultants débutants, des formations pour apprendre à démarcher leurs premiers clients.

En portage salarial, c’est aussi vous qui déterminez le montant de votre prestation et qui négociez les termes de votre mission avec votre client. Au cours de votre mission ou une fois effectuée, votre entreprise de portage se charge alors de facturer le montant de votre prestation à votre client. C’est cette dernière qui va encaisser votre chiffre d’affaires pour vous le reverser ensuite en salaire et éditer un bulletin de paie. Le fonctionnement du portage salarial vous permet de percevoir un salaire fixe chaque mois, tout en bénéficiant de la couverture sociale liée au statut de salarié :

  • Régime général de la sécurité sociale ;
  • Assurance chômage ;
  • Régime de prévoyance ;
  • Epargne salariale ;
  • Régime de retraite.

Tout au long de votre activité, votre entreprise de portage salarial va prendre à sa charge la partie administrative de votre activité indépendante. Cet accompagnement va se traduire par un pourcentage de frais de gestion, variant de 5 à 10% selon votre activité, les services souhaités et l’entreprise de portage que vous choisissez. Avant de débuter votre activité de salarié porté, renseignez-vous sur les tarifs que proposent les entreprises de portage et choisissez celle qui vous correspond le mieux. Veillez à ce que cette société soit en adéquation avec votre esprit d’entrepreneur. Choisir le portage, c’est rejoindre une communauté et interagir avec des interlocuteurs qui vous accompagneront tout au long de votre activité. Établir une relation de confiance est primordial pour le bon déroulement de votre activité.

Quelles étapes pour devenir salarié porté ?

Le portage salarial appartient à la fois au statut de l’entrepreneuriat et à celui du salariat. Avec cette solution, vous développez votre activité de freelance tout en bénéficiant des avantages et de la sécurité du statut de salarié. Le fonctionnement du portage salarial nécessite de passer par différentes étapes.

#1 Prospectez et trouvez votre première mission

Avant d'aller plus loin dans le fonctionnement du portage salarial, il est important de vous connaître et de comprendre que vous êtes le premier commercial de votre activité dans la recherche de missions, même si des plateformes de freelances facilitent les mises en relations avec vos premiers clients . Être salarié porté, c’est faire preuve dautonomie et de rigueur. Deux qualités essentielles pour vivre et pérenniser votre activité d’indépendant. Certes, votre entreprise de portage vous accompagne au quotidien, mais c’est à vous que revient la tâche de prospecter et de trouver des clients. Une fois que vous êtes certain que ce statut vous correspond, vous allez devoir trouver votre premier client. Et lorsque les termes de votre mission ont été négociés, votre entreprise de portage va vous faire signer une convention dadhésion. La convention d’adhésion ne vous engage à rien, elle donne le cadre de la relation avec votre société de portage.

Des question sur votre projet ? Nos équipes se tiennent à votre écoute.

Contacter un conseiller

#2 Débutez votre mission de freelance

Pour assurer le bon fonctionnement du portage salarial, un contrat de travail doit être établi entre vous et votre société de portage. C’est grâce à ce contrat que vous pourrez bénéficier des avantages du statut de salarié : sécurité sociale, assurance chômage en cas de perte d’activité, cotisation à la retraite… Ce contrat de travail doit préciser si vous optez pour un CDD, afin d’effectuer des missions ponctuelles ou pour un CDI, si vous souhaitez réaliser une ou plusieurs missions de longue durée. Vous êtes désormais lié par ce contrat à votre entreprise de portage. Pour que votre mission de portage débute, il faut l’existence d’un contrat de prestation de services ou bon de commande (BDC) entre votre société de portage et votre client, en accord avec les termes que vous avez négocié. De cette manière, vous exercez votre mission pour le compte votre client. Une fois ces deux documents signés, vous pouvez commencer votre activité en portage salarial. Bien que vous soyez libre de négocier le montant de votre prestation, un minimum est exigé par la loi afin de vous assurer un certain montant de rémunération. En effet, depuis la mise en application de la convention collective du portage salarial, un salarié porté doit toucher un salaire mensuel brut correspondant au minimum à 70 % du plafond mensuel de la Sécurité sociale

#3 Percevez votre rémunération

Au cours de votre mission ou une fois votre mission accomplie, votre société de portage facture à votre client le montant de votre mission. Pour percevoir ce montant, vous devez remplir à la fin de chaque mois, un compte-rendu dactivité (CRA). Le CRA permet d’établir votre bulletin de salaire, basé sur le nombre de jours travaillés (ou le nombre d’heures travaillées si votre temps de travail est calculée en heures). Ce document obligatoire atteste de la bonne exécution de votre mission et vous assure le paiement de votre prestation. Une fois la facture acquittée par le client,  votre entreprise de portage salarial transforme votre chiffre d’affaires en salaire net, après déduction des charges (patronales et salariales) et des frais de gestion. Vous pouvez retrouver le détail de ces actions sur votre compte d’activité. Didaxis a mis en place pour ses consultants une plateforme en ligne vous permettant d’accéder rapidement à l’ensemble des informations concernant votre activité : compte d’activité, bulletin de salaire, factures, clients… C’est aussi sur cet outil que vous pourrez remplir votre compte-rendu d’activité et échanger avec votre gestionnaire à tout moment. 

Comment choisir sa société de portage salarial ?

Vous êtes désormais prêt à vous lancer en portage salarial. Il ne vous reste qu’à identifier l’entreprise de portage avec laquelle vous souhaitez travailler. Avec plus de 700* structures de portage, comment s'y retrouver pour choisir celle avec laquelle vous allez vous engager ? Frais de gestion, services proposés, garantie financière… Choisir une société de portage salarial peut vous sembler complexe au regard de la multitude d’entreprises et d’offres qui existent. Voici quelques critères sur lesquels vous fonder pour faire votre choix. *Etude de réalisé par la FEPS.

  • L’ancienneté, un gage de confiance

L’ancienneté de l’entreprise de portage constitue un critère important. En choisissant de faire appel à une société de portage qui existe depuis plusieurs années, vous vous assurez que les services proposés soient de qualité. Vous bénéficiez ainsi du savoir-faire de l’entreprise au niveau technique et administratif. L’ancienneté est un gage de sérieux sur lequel vous pouvez vous baser. C’est aussi un levier qui vous assure la bonne santé financière de l’entreprise. Fondée il y a plus de 15 ans par Guillaume Cairou, Didaxis est devenu le leader du portage salarial en France. Ce sont plus de 10 000 portés qui nous ont fait confiance et près de 100 000 missions qui ont été gérées. Cette confiance renouvelée trouve corps dans le fait que nous proposons à nos consultants des services pleinement adaptés à leurs objectifs et que nous les accompagnons quotidiennement dans leur activité par un gestionnaire dédié.

  • Des frais de gestion adaptés à votre profil

Les frais de gestion proposés par les entreprises de portage sont un paramètre à prendre en compte dans votre choix. En règle générale, les entreprises de portage proposent des offres qui varient entre 5% et 10%. Renseignez-vous sur les services inclus dans ces offres afin de vérifier si celles-ci correspondent à vos besoins. Mais attention aux entreprises qui vous proposent des frais de gestion trop bas. Ces frais sont proportionnels aux services que vous propose une société de portage. Plus ils sont bas, plus la qualité de service aura tendance à se dégrader.

Didaxis propose différentes offres pour ses indépendants portés. Si vous souhaitez être accompagné uniquement de manière administrative et comptable l’offre à 5% vous conviendra parfaitement. En revanche, si vous souhaitez avoir un suivi plus important de votre activité, en profitant notamment de  la gestion de vos frais professionnels et d’avances sur salaire, nos commerciaux vous redirigeront vers des offres plus adaptées. Vous l’aurez compris, les frais de gestion sont un élément déterminant dans votre choix de société. Mais ne vous limitez pas à cette comparaison. D’autres éléments rentrent en ligne de compte.

  • Une simulation pour déterminer vos revenus

Avant de vous engager, faites une simulation de vos revenus en portage salarial. Cela vous aidera à connaître plus en détails le montant de vos frais de gestion, des charges patronales, de votre salaire brut ainsi que votre salaire net. Un indépendant touche en moyenne chaque mois la moitié de son chiffre d’affaires en salaire. Il s’agit de la première étape avant la conclusion de votre contrat avec l’entreprise de portage. Le portage salarial est un véritable partenariat entre vous et votre société de portage. Vous devez vous assurer que votre projet et vos valeurs correspondent à ceux de l'entreprise. Il est possible de faire cette simulation directement sur le site de l’entreprise de portage que vous prospectez ou en faisant une demande auprès du service commercial.

Simuler mes revenus

  • Un réseau propice aux opportunités

Exercer une activité de freelance est parfois synonyme de solitude. Rejoindre une société  de portage salarial, c’est faire partie d’un réseau professionnel d’indépendants. Votre société peut vous aider à rencontrer d’autres entrepreneurs du même secteur d’activité que vous ou vous permettre d'agrandir votre fichier client, pouvant déboucher sur de nouvelles missions. Ainsi, le portage est particulièrement intéressant si vous souhaitez agrandir votre réseau ou nouer des partenariats avec d’autres freelances. Prenez le temps d’étudier les acteurs sur le marché et de regarder leur communauté d’indépendants. Vous pouvez aussi vous fier à leur témoignages pour faire votre choix. Doté d’une large communauté diversifiée, Didaxis met l’humain au cœur de son métier et valorise les échanges entre indépendants portés en proposant régulièrement des rencontres. L’occasion de valoriser l’expérience de chacun et de gagner en compétences.

  • L’adhésion à un syndicat, comme sécurité

Pour choisir votre entreprise de portage salarial, un des bons réflexes est de vérifier que la société fait partie d’un syndicat professionnel reconnu. L’appartenance à un syndicat de portage salarial est un élément rassurant au moment de faire votre choix. Cela vous assure que l’entreprise de portage respecte les réglementations, que les pratiques commerciales sont saines et loyales, qu’elle s’impose un devoir de conseil auprès des consultants et que l’entreprise de portage défend les intérêts des indépendants portés. L’adhésion à un syndicat est aussi la preuve d’une volonté de participer à l’évolution des droits des travailleurs indépendants. Entreprise engagée, Didaxis est membre de la FEPS depuis sa création et signataire de sa charte d’éthique professionnelle.

Le portage salarial offre une alternative à la création d’entreprise. Cette forme d’emploi vous permet de lancer une activité de travailleur indépendant sans avoir à créer de structure juridique. La prise de risque est mesurée et vous n’avez pas à craindre la perte d’activité lié à un statut d’indépendant classique. Cette forme d’emploi vous permet en effet de vous protéger avec les mêmes droits sociaux que les salariés. Grâce à ces nombreux avantages, le portage salarial connaît une croissance importante et compte désormais plus de 80 000* salariés portés en France.

Rejoindre Didaxis, c’est faire le choix d’une société de portage tournée vers l’avenir.

*données issues d’une étude réalise par la FEPS en 2018.