Le guide pour se former en continu en tant que freelance !

Le guide pour se former en continu en tant que freelance !

Publié par Julie le mardi 13 juin 2023

Les bancs de l’école … Le souvenir d’une époque où votre cerveau ne demandait qu’à être nourri et à emmagasiner de nouvelles connaissances, année après année.
Pour beaucoup de freelances, cela n’est plus qu’un lointain souvenir, puisqu’une fois quitté les bancs de l’université, nombreux sont ceux qui en délaissent aussi l’apprentissage.
Et pourtant, il est essentiel de continuer à se former tout au long de sa vie de freelance, afin de continuer à progresser.
Mais alors par où commencer ? Pourquoi se former et comment ? Comment financer sa formation ? Sur quels domaines et compétences se concentrer ?
On vous livre notre guide complet pour vous aider à vous former en continu en tant que freelance, en répondant à toutes ces questions ! Et pour plus de simplicité, nous les avons divisées en 3 catégories : Pourquoi ? Comment ? Quoi ?
Découvrez toutes les réponses à vos questions en lisant notre guide !

Pourquoi se former quand on est freelance ?

Pourquoi ?

 

Pourquoi se former quand on est freelance ?

D’une manière générale, il est indispensable de continuer à se former quand on est freelance puisqu’il s’agit d’une des meilleures manières pour se développer et grandir en tant que professionnel. Ainsi, c’est essentiel pour votre bien-être en tant que professionnel ainsi que pour celui de votre entreprise sur le long terme.

 

  • Pour monter en compétences

 

Les compétences sont la base de votre activité. Ce sont elles qui vous ont mené jusqu’ici et qui vous ont permis de vous positionner en tant qu’expert de votre domaine.
Mais aujourd’hui, tout évolue très vite. Il est donc indispensable de continuer à travailler et réactualiser vos compétences pour rester maître de l’expertise que vous vendez et fournir un travail de qualité à vos clients. C’est aussi ce qui vous permettra de vous sentir légitime dans votre activité de freelance, en étant à la page et au courant des évolutions de votre métier.

 

Le + : Maitriser de nouvelles compétences peut aussi justifier
l’augmentation de votre TJM, puisque vous serez perçu
comme un véritable expert de votre domaine !

 

  • Pour se développer et faire évoluer son activité

 

Quand on est freelance, on est seul aux commandes pour se développer et assurer la pérennité de son entreprise. La formation peut ainsi représenter un bon moyen de se donner un coup de boost, d’apprendre de nouvelles choses et de dire au revoir à la routine professionnelle grâce à de nouveaux challenges. L’idéal pour entretenir la « flamme » de l’entrepreneuriat !
Enfin, se former est aussi le meilleur moyen de se démarquer sur son marché en étant au top de son domaine d’expertise, en restant connecté à la réalité, et en étant au courant des dernières nouveautés du secteur. En somme, c’est une excellente vitrine pour promouvoir votre activité de freelance.

 

  • Pour investir sur soi

 

Au-delà des compétences pures, se former c’est aussi investir soi-même, travailler ses soft skills et prendre confiance en soi.
C’est d’autant plus important que ce vous vendez en tant qu’indépendant, c’est aussi vous-même. Apprendre à vous vendre est donc un indispensable afin d’étendre votre portefeuille clients et d’attirer des missions intéressantes.
De plus, en actualisant vos connaissances dans votre domaine d’expérience et en acquérant de nouvelles compétences, vous gagnerez en assurance et vous lutterez contre le syndrome de l’imposteur.
Vous gagnerez aussi du temps grâce à des nouvelles méthodologies, de nouvelles astuces ou de nouveaux outils qui vous feront gagner en rapidité et en productivité.
Ainsi, vous améliorerez vos process et vous serez plus serein dans la gestion de votre entreprise au quotidien.

Rester dans cette dynamique de formation tout au long de votre vie de freelance est donc un indispensable pour assurer la pérennité de votre entreprise tout en satisfaisant vos clients.

 

Comment se former quand on est freelance ?

Comment ?

 

Comment se former quand on est freelance ?

 

  • Se former par soi-même

 

Aujourd’hui, Internet regorge de ressources pour vous permettre de vous former gratuitement (ou à bas prix), facilement, depuis chez vous et au rythme qui vous convient.
On peut citer notamment les formations en ligne comme celles d’OpenClassrooms, France Université Numérique, Coursera, Alison, ou Udemy, mais aussi les tutoriels vidéos, disponibles en masse sur Youtube. Mais aussi les formats auxquels on pense moins quand on pense formation, et qui sont pourtant tout aussi efficaces : la lecture, les podcasts, mais aussi les échanges avec d’autres freelances !

 

Découvrez notre sélection de podcasts
pour les entrepreneurs à découvrir en 2023 !

 

Une fois que vous avez sélectionné le format qui vous convient, n’hésitez pas à vous bloquer des plages horaires pour vous former régulièrement et en faire une vraie routine.

 

  • Intégrer une formation qualifiante

 

Passer par une formation payante revêt aussi de nombreux avantages.
Pour commencer, nombre d’entre elles sont des formations certifiantes, qui vous donnent donc accès à un diplôme. C’est un vrai avantage qui vous permet de communiquer sur vos compétences et de les valoriser auprès des entreprises.

 

Comment financer sa formation en tant que freelance ?

 

  • Le Compte Personnel de Formation (CPF)

 

Le Compte Personnel de Formation est un compte qui vous permet d’accumuler des points lorsque vous travaillez. Que vous soyez salarié, travailleur indépendant, en profession libérale ou en recherche d’emploi, vous cumulez des points qui vous donnent ensuite accès à une formation qualifiante ou certifiante.

 

  • Les Fonds d’Assurance Formation (FAF)

 

Les Fonds d’Assurance Formation (FAF) diffèrent selon la nature de votre activité, c’est-à-dire en fonction de votre code NAF.
Un micro-entrepreneur qui exerce une activité libérale est par exemple rattaché au FAF des professions libérales : le FIF-PL.
Ces fonds gèrent des aides qui sont accessibles aux freelance qui paient la Contribution à la Formation Professionnelle (CFP). Tout travailleur indépendant qui exerce une activité libérale, réglementée ou non, peut y prétendre puisqu’en payant ses cotisations sociales, il verse cette fameuse CFP.

 

  • Passer par le portage salarial

 

Le portage salarial est un statut hybride qui vous permet d’exercer comme un indépendant tout en ayant un contrat de travail auprès d’une entreprise de portage salarial. Vous bénéficiez ainsi des mêmes droits qu’un salarié “classique”, et notamment des droits à la formation. Ainsi, chaque mission que vous effectuez alimente votre Compte Personnel de Formation (CPF). Par ailleurs, chez Didaxis, nous allons plus loin en proposant à tous nos salariés portés, des ateliers pour faire grandir leur activité : prospection, communication, développement…

 

Découvrez-en plus sur les
avantages du portage salarial !

 

  • L’Aide Individuelle à la Formation (AIF)

 

Proposée par Pôle Emploi, l’Aide Individuelle à la Formation permet de payer le restant des frais de formation qui n’auraient pas été pris en charge par le CPF. Cette aide est accessible aux demandeurs d’emploi, aux personnes en contrat de reclassement professionnel, aux personnes en contrat de transition professionnelle et aux personnes en contrat de sécurisation professionnelle.

 

Le + : Il est possible de cumuler son statut de freelance
avec celui de demandeur d’emploi. Ainsi, en étant inscrit à Pôle Emploi,
vous pouvez facilement trouver une formation qualifiante
agréée par l’organisme qui finance la formation.

 

  • Le Programme Régional de Formation (PRF) et l’Action de Formation Conventionnée (AFC)

 

Ces deux programmes permettent aux personnes en recherche d’emploi de bénéficier d’une formation gratuite.

 

  • Le projet de transition professionnelle

 

Le projet de transition professionnelle permet à ceux qui souhaitent devenir freelance dans un futur proche de recevoir un rémunération pendant leur période de formation. Pour cela, vous devez justifier d’au moins 2 ans d’activité salariée, en CDI ou CDD.

 

Dans quels domaines se former et quelles compétences acquérir ?

Quoi ?

 

Dans quels domaines se former et quelles compétences acquérir ?

 

  • Les compétences générales

 

Quel que soit votre domaine d’activité, il y a des compétences générales qui apporteront assurément un coup de boost à votre quotidien d’entrepreneur !
On pense par exemple à l’apprentissage de la communication, pour apprendre à se vendre et concevoir un plan de communication adapté à vos besoins.
Par ailleurs, en tant que freelance, il est aussi indispensable de comprendre le fonctionnement de votre statut et les obligations qui en découlent (factures, cotisations sociales, impôts …)
Apprendre à gérer votre entreprise vous permettra de gagner un temps précieux et de vous assurer d’être toujours en règle et dans les temps pour répondre à ces diverses obligations.
Que ce soit pour apprendre à rédiger une facture dans les règles, savoir quel statut choisir, bien tenir votre comptabilité … Vous former à ces sujets est un indispensable !

 

Le + :  Faire le choix du portage salarial est aussi
une bonne manière de se débarrasser
de ces sujets chronophages et complexes.
Vous déléguez en effet toute la partie administrative
de votre activité à votre société de portage
et vous gagnez un temps précieux !

 

  • Les compétences spécifiques

 

On peut aussi se former à des compétences plus spécifiques, qui sont très recherchées sur le marché du travail actuel, comme le webdesign, le community management, le développement web, le consulting ou le graphisme.

 


 

Vous voici maintenant briefé sur l’importance de se former quand on est freelance et comment passer à l’action !
Il ne vous reste plus qu’à sauter le pas, à trouver la formation qui vous convient et à vous y tenir ! Vous le découvrirez très vite, le jeu en vaut la chandelle, car vous en ressortirez indéniablement plus confiant et plus performant !

Vous souhaitez en savoir plus sur le portage salarial ?

Nos équipes sont à votre disposition !

Je prends rdv

Nos articles similaires

Gestion du temps en portage salarial
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 4 jours
Optimiser son temps en portage salarial : Nos techniques de gestion pour les freelances
Lire
portage salarial ou intérim
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 5 jours
Portage salarial ou intérim : Le guide complet pour les consultants et les entreprises
Lire
Gestion opérationnelle
#BUSINESS
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 1 semaine
L’impact positif du portage salarial sur la gestion opérationnelle
Lire
Trouver sa mission en tant qu'indépendant
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 3 semaines
Trouver une mission en tant qu’indépendant
Lire