Comment fixer son TJM en tant qu’indépendant ?

Comment fixer son TJM en tant qu’indépendant ?

Publié par Julie le lundi 11 septembre 2023

Définir son Taux Journalier Moyen (TJM) est une étape centrale pour tout indépendant souhaitant allier succès professionnel et stabilité financière. Cet article vous guide à travers les fondamentaux pour calculer un TJM juste et compétitif, en abordant les dépenses à considérer, l’importance de la flexibilité tarifaire, et les pièges à éviter.

Que vous soyez un freelance débutant ou expérimenté, ces conseils vous aideront à optimiser votre tarification pour refléter la valeur réelle de votre travail.

Qu’est-ce qu’un TJM ?

 

Qu'est ce qu'un TJM

 

Définition du TJM

Le TJM (Taux Journalier Moyen) représente le montant facturé par jour de travail, essentiel pour calculer le revenu généré sur une période donnée. Comprendre et définir le TJM adéquat est crucial, car il influence directement votre capacité à générer un revenu annuel idéal tout en couvrant vos dépenses professionnelles et personnelles.

 

Pourquoi est-il crucial pour les freelances ?

Mais pourquoi est-il si important pour les freelances ? Premièrement, le TJM vous aide à traduire vos compétences et votre expérience en une valeur monétaire tangible. Cela vous permet de positionner vos services sur le marché et de vous assurer que vous ne vendez pas votre expertise à perte. De plus, une bonne compréhension et gestion de votre taux journalier contribuent à une meilleure optimisation des revenus et à une planification financière solide. En prenant en compte les jours ouvrables effectifs dans votre calcul, vous vous assurez de fixer des objectifs de revenus réalistes.

La tarification freelance ne doit pas être prise à la légère. Elle nécessite donc une réflexion approfondie sur vos dépenses professionnelles, votre revenu annuel idéal, et le nombre de jours ouvrables que vous pouvez et souhaitez travailler. En intégrant donc ces éléments dans le calcul de votre taux journalier moyen, vous posez les bases d’une activité freelance pérenne et lucrative.

Le TJM est bien plus qu’un simple chiffre. C’est un reflet de votre valeur sur le marché. Ainsi, il doit être soigneusement calculé et régulièrement ajusté en fonction de l’évolution de votre expérience, de vos compétences, et des conditions du marché. C’est pourquoi il est crucial pour tout freelance désireux d’optimiser ses revenus et de garantir la viabilité de son activité.

Le saviez-vous ?
Le portage salarial est un excellent moyen d’optimiser vos revenus,
grâce aux frais professionnels qui, dans certains cas et sous certaines conditions,
peuvent être exonérés d’impôts et de cotisations sociales.
Découvrez-en plus en cliquant ici !

 

CONTACTEZ-NOUS

 

Les éléments à prendre en compte pour calculer le TJM

Pour déterminer votre TJM en tant qu’indépendant, une compréhension approfondie de vos finances est indispensable. Ce processus implique une évaluation minutieuse de vos dépenses, tant personnelles que professionnelles, ainsi qu’une réflexion sur vos aspirations financières. Voici donc les étapes à prendre en compte :

 

Etapes pour calculer son TJM

 

Comprendre vos dépenses personnelles et professionnelles

La première étape vers un TJM juste et viable est l’analyse de vos dépenses personnelles. Cela inclut tout, depuis le loyer ou le crédit immobilier jusqu’aux dépenses quotidiennes comme les courses, les transports, et les loisirs. Faites une liste exhaustive de ces coûts et calculez le total annuel. Cette démarche vous offre ainsi une vision claire de ce que vous devez gagner, au minimum, pour maintenir votre niveau de vie.

Parallèlement, vos dépenses professionnelles méritent une attention tout aussi rigoureuse. Les coûts liés à votre activité de freelance, tels que les abonnements aux logiciels, les frais de marketing, les dépenses en formation continue, l’achat d’équipement et de fournitures, ainsi que les impôts, doivent être soigneusement évalués. Distinguez vos dépenses fixes des variables pour mieux anticiper vos besoins financiers mensuels et annuels.

Déterminer votre revenu annuel idéal

Après avoir établi un budget précis de vos dépenses, l’étape suivante consiste à définir votre revenu annuel idéal. Ce montant doit couvrir non seulement vos dépenses personnelles et professionnelles mais aussi vous permettre d’épargner et d’investir dans votre avenir, notamment pour la retraite. Pensez au salaire que vous désirez, aux économies nécessaires pour la sécurité financière, et aux investissements pour le développement de votre entreprise. La formule pour calculer ce revenu idéal prend en compte le salaire souhaité, les impôts, l’épargne, et les coûts opérationnels de votre activité.

Calculer les jours ouvrables effectifs

Enfin, le calcul de votre TJM doit tenir compte du nombre réel de jours ouvrables dans votre année. Ce chiffre est crucial car il influence directement le taux que vous devez appliquer pour atteindre votre revenu annuel idéal. Prenez en considération les jours fériés, les vacances personnelles, et les éventuels jours de maladie. Une estimation réaliste se situe souvent entre 200 et 250 jours de travail effectif par an pour un freelance à plein temps.

En effet, la fixation de votre TJM repose sur une évaluation précise de vos besoins financiers personnels et professionnels, la définition d’un revenu annuel cible, et le calcul des jours ouvrables disponibles pour travailler. En intégrant ces éléments dans votre stratégie de tarification, vous vous assurez de fixer un taux journalier moyen qui non seulement couvre vos coûts mais vous permet également de prospérer en tant qu’indépendant.

SIMULEZ VOS REVENUS

 

Étapes pour calculer votre TJM

Définir votre TJM est important pour assurer la viabilité de votre activité en tant qu’indépendant. Voici comment procéder, étape par étape.

Calcul du TJM

 

Formule de calcul du TJM

Pour calculer votre TJM, utilisez la formule suivante : TJM = Revenu annuel idéal / Jours ouvrables. Cette méthode vous permet de déterminer le montant à facturer par jour de travail pour atteindre vos objectifs financiers.

Prenons un exemple concret. Si votre revenu annuel idéal est de 60 000 € et que vous comptez 220 jours ouvrables dans l’année, votre calcul sera : 60 000 € / 220 jours = 272,73 €. Ainsi, votre TJM devrait être d’environ 272,73 € pour couvrir vos dépenses professionnelles et personnelles, tout en atteignant vos objectifs financiers.

Ajustements selon votre secteur d’activité

En effet, il est important de noter que votre TJM peut nécessiter des ajustements en fonction de votre secteur d’activité. Certains secteurs peuvent justifier un TJM plus élevé en raison de la spécialisation, de la demande, ou des coûts opérationnels spécifiques. Évaluez le marché, considérez votre expérience, et ajustez votre taux journalier pour rester compétitif tout en assurant une optimisation des revenus.

Le calcul de votre TJM est une étape fondamentale pour garantir le succès de votre activité freelance. Ainsi, en prenant en compte vos dépenses, votre revenu annuel idéal, et le nombre de jours ouvrables, vous pourrez fixer un taux qui reflète la valeur de votre travail et soutient vos objectifs financiers. N’oubliez pas également d’ajuster votre TJM selon les spécificités de votre secteur pour maximiser vos chances de succès.

Conseils pour optimiser votre TJM

Voici nos quelques conseils :

 

Nos conseils

 

Importance de la flexibilité tarifaire

La flexibilité tarifaire est essentielle. Votre TJM n’est pas figé. Ajustez-le selon le marché, votre expérience, et la complexité des projets. Ainsi, cette adaptabilité vous aide à rester compétitif et à maximiser vos revenus.

Négociation et perception de valeur

La négociation joue un rôle central dans la fixation de votre TJM (Taux Journalier Moyen). Voici donc quelques astuces pour renforcer votre position et optimiser votre tarification :

  • Mettez en avant votre valeur unique : Avant toute négociation, préparez une liste de vos compétences spécialisées, de vos réussites notables, et de tout ce qui vous distingue sur le marché. Cela peut inclure des certifications rares, une expertise dans un secteur spécifique, ou des témoignages de clients satisfaits. Créez un portfolio ! Utilisez ces éléments pour justifier votre TJM.
  • Connaître le marché : Faites des recherches sur les taux journaliers pratiqués par des freelances avec des profils similaires au vôtre. Cela vous donnera une base solide pour argumenter votre tarif. Si vous proposez un TJM supérieur à la moyenne, soyez prêt à expliquer pourquoi vous valez cet investissement supplémentaire.
  • Soyez flexible, mais fixez des limites : La flexibilité peut ouvrir des portes, mais connaître vos limites est essentiel. Déterminez à l’avance le TJM minimum que vous êtes prêt à accepter. Cela vous aidera à négocier avec confiance et à éviter de vous engager dans des projets peu rentables.
  • Utilisez la technique de l’ancrage : Lorsque vous proposez votre TJM, commencez par un chiffre légèrement plus élevé que ce que vous visez réellement. Cela donne de la marge pour les négociations et peut aboutir à un accord plus proche de votre objectif initial.
  • Valorisez votre proposition : Au lieu de vous concentrer uniquement sur le coût, mettez en avant la valeur que vous apportez au projet. Expliquez comment votre travail contribuera au succès du projet ou de l’entreprise de votre client. Cela aide à justifier un TJM plus élevé et à déplacer la conversation de la dépense à l’investissement.
  • Pratiquez l’écoute active : Pendant les négociations, écoutez attentivement les besoins et les préoccupations de votre client. Cela peut vous fournir des informations précieuses pour ajuster votre proposition et trouver un terrain d’entente qui satisfait les deux parties.

Pour optimiser votre TJM, soyez flexible et prêt à négocier. Votre taux journalier doit refléter la valeur unique que vous offrez, tout en restant aligné avec le marché et votre secteur d’activité.

CONTACTEZ-NOUS

 

Erreurs communes à éviter dans le calcul du TJM

Les erreurs à éviter

 

Lors de la fixation de votre Taux Journalier Moyen, certaines erreurs peuvent compromettre votre succès. Voici les pièges à éviter.

  • Ne pas se sous-estimer : Une erreur fréquente, surtout chez les nouveaux indépendants. Des tarifs trop bas peuvent signaler une qualité inférieure ou un manque d’expérience. Assurez-vous que votre TJM reflète votre valeur.
  • Ignorer les dépenses professionnelles : Oublier d’inclure toutes vos dépenses dans le calcul du TJM peut entraîner une sous-évaluation de vos tarifs. Tenez compte de chaque coût.
  • Négliger l’étude de marché : Ne pas réaliser d’étude de marché ou d’analyse de la concurrence est risqué. Connaître les tarifs pratiqués vous aide à positionner votre taux journalier de manière compétitive.
  • Fixer un TJM rigide : Votre TJM doit évoluer avec votre expérience et votre réputation. Il est acceptable d’augmenter vos tarifs au fil du temps.
  • Oublier les jours non ouvrables : Ne pas déduire les jours fériés, les vacances, et les jours de maladie de vos jours ouvrables peut surévaluer votre TJM.
  • Manquer de flexibilité tarifaire : La rigidité dans la tarification peut vous faire perdre des opportunités. Soyez flexible, tout en respectant la valeur de votre travail.

En évitant ces erreurs, vous fixerez un TJM juste et compétitif, qui soutient à la fois votre croissance professionnelle et votre stabilité financière.

 

 


Fixer son TJM en tant qu’indépendant est un exercice délicat mais essentiel pour assurer la pérennité et la rentabilité de son activité. En prenant en compte vos dépenses personnelles et professionnelles, en déterminant votre revenu annuel idéal, et en calculant les jours ouvrables effectifs, vous poserez les bases d’un TJM juste et compétitif.

N’oubliez pas l’importance de la flexibilité tarifaire et de la négociation, tout en évitant les erreurs communes telles que la sous-estimation de vos tarifs ou l’ignorance des dynamiques du marché. Avec ces principes en tête, vous serez bien équipé pour prospérer en tant qu’indépendant.

Vous souhaitez en savoir plus sur le portage salarial ?

Nos équipes sont à votre disposition !

Je prends rdv

Nos articles similaires

Comment établir une proposition de valeur irrésistible pour vos clients ?
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 1 jour
Comment établir une proposition de valeur irrésistible pour vos clients ?
Lire
Quelles économies peut-on réaliser en portage salarial ?
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 3 jours
Quelles économies peut-on réaliser en portage salarial ?
Lire
Comment devenir indépendant ?
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 1 semaine
Comment devenir indépendant ?
Lire
Comment le portage salarial simplifie-t-il les contraintes administratives ?
#BUSINESS
#CONSEILS
#PORTAGE SALARIAL
Par Julie, il y a 1 semaine
Comment le portage salarial simplifie-t-il les contraintes administratives ?
Lire