Être rappelé

Quel est le coût du portage salarial ?

quel-est-le-cout-du-portage-salarial
Partager

Si vous avez décidé de vous installer en tant que travailleur indépendant ou de devenir freelance, vous avez peut-être considéré le portage salarial comme une option viable. Et pour cause, en ces temps de bouleversements dans le monde du travail, cette forme d’emploi tripartite a tout pour elle : elle offre la sécurité et la protection du salariat tout en gardant la liberté de l’indépendant. Et la formule tient ses promesses.

Le coût du portage salarial est souvent indiqué comme étant un point de vigilance pour les personnes qui s'intéressent de près aux solutions de portage. Aujourd'hui, le portage salarial reste encore assez méconnu et son coût peut donc être source d'interrogations et d’a priori. Pourtant, vous verrez qu'il s'agit de calculs assez simples, que nous allons vous détailler ici.

Sommaire

➡️ Comment se décompose le coût du portage salarial ?

💰 Pourquoi paie-t-on des frais de gestion à une société de portage ?

🤝 Faut-il prendre en compte les frais de gestion pour choisir sa société de portage salarial ?

 

Comment se décompose le coût du portage salarial ?

Contrairement aux formes d’emploi classiques comme le salariat ou l’entrepreneuriat, le portage salarial est un statut qui fait intervenir trois acteurs :

  • Le consultant/travailleur indépendant/salarié porté ;
  • L’entreprise cliente dans laquelle vous effectuez vos missions ;
  • Et enfin, l’entreprise de portage salarial.

Vous réalisez votre mission auprès de votre client et c’est ensuite l’entreprise de portage salarial qui va facturer vos prestations auprès de votre client. Cette dernière vous versera alors une rémunération sous la forme d’un salaire. Ainsi, lorsque vous exercez en portage salarial, vous êtes salarié de votre société de portage.

 

Comment fonctionne le portage salarial ?

Lorsque que vous devenez salarié porté, au même titre qu’un indépendant vous fixez vous-même votre taux journalier moyen (TJM) et vous travaillez chez des clients que vous choisissez. En cela, vous contrôlez totalement votre chiffre d’affaires et votre rémunération. Plus vous avez un TJM élevé, plus votre salaire sera important.

 

Il est à noter que concernant votre taux journalier (TJM), le portage salarial est régi par une convention collective et est inscrit dans le Code du Travail. Ces textes viennent fixer le cadre réglementaire du portage salarial, notamment au niveau de la rémunération. Ainsi, un minimum de facturation est nécessaire pour pouvoir exercer en portage salarial. Ces seuils ont été fixés afin de vous assurer un salaire minimal. Ces plafonds correspondent à :

  • 70 % du plafond de la Sécurité sociale, pour un salarié porté junior ;
  • 75 % du plafond de la Sécurité sociale, pour un salarié porté senior ;
  • 85% du plafond de la Sécurité sociale, pour un salarié porté en forfait-jour.

Prêt à démarrer votre activité en portage salarial ? Devenez dès maintenant consultant Didaxis !

 

Devenir consultant Didaxis

Quelles étapes pour percevoir son premier salaire en portage salarial ?

Voici les différentes étapes du versement de votre premier salaire en portage salarial :

 

1. Lorsque vous avez trouvé votre premier client et négocié les termes de votre mission, vous allez signer un contrat de travail (en CDD ou en CDI) avec votre entreprise de portage salarial. De son côté, cette dernière va transmettre - et signer un bon de commande ou contrat de prestation avec votre client, selon les termes précédemment définis. Grâce à la réactivité de nos équipes, vous pouvez démarrer votre première mission sous 24h !

2. Tout au long de votre mission, vous allez compléter un compte-rendu d’activité (CRA). Ce document, que vous pouvez remplir directement depuis votre espace personnel, permet de décompter mensuellement le nombre d’heures travaillées et vous assure le paiement de votre prestation.

3. Une fois votre prestation réalisée ou à la fin de chaque mois, votre entreprise de portage salarial va éditer et transmettre à votre client une facture correspondante au montant de votre mission. Elle va alors percevoir le montant de cette facturation.

4. C’est à partir de là que votre chiffre d’affaires est transformé en salaire par votre société de portage. À chaque versement, vous recevrez une fiche de paie où sera détaillé le calcul effectué. La transformation de votre chiffre d’affaires en salaire vous permet de profiter du cadre protecteur du salariat : vous cotisez pour l’assurance-chômage, pour votre protection santé (régime général de la Sécurité Sociale et accès à une mutuelle d’entreprise) et pour votre retraite.

 

Combien coûte réellement le portage salarial ?

À partir du chiffre d’affaires réalisé, votre société de portage vous verse un salaire. Le montant de votre rémunération nette en portage salarial s’effectue selon le calcul suivant, que l’on peut décomposer en deux étapes :

  • Chiffre d’affaires HT – Frais de gestion = Coût global
  • Coût global – Charges sociales = Salaire Net

D’abord l’entreprise de portage salarial déduit ses frais de gestion de votre chiffre d’affaires HT. Ces frais varient entre 5% et 10% et correspondent à la commission de votre société de portage pour son service d’accompagnement et de gestion. Cette différence s’appelle le coût globalEnsuite, puisque la société de portage est votre employeur, elle doit s’acquitter de cotisations sociales et patronales. La différence entre le coût global et ces charges sociales constituera votre revenu net. Celui-ci correspond en général à 47% à 52% de votre chiffre d’affaires HT, en fonction de votre activité.

 

Pour bien comprendre, votre chiffre d’affaires est constitué de trois éléments différents :

  • Les frais de gestion, déduits par votre société de portage (pour son service d’accompagnement) ;
  • Les cotisations patronales et salariales, qui vous assurent une couverture sociale très avantageuse ;
  • Et votre revenu net, que vous toucherez sur votre compte en banque à la fin du mois.

C’est pour ces raisons qu’il est important lorsque vous allez déterminer votre TJM – ou rémunération cible, de prendre en compte non seulement le nombre de jours travaillés, mais également les charges sociales et les frais de gestion, qui représentent au total 49 %à 51% de votre chiffre d’affaires HT. Pour estimer au mieux le montant de votre rémunération en portage salarial, nous vous conseillons de réaliser une simulation de revenus.

Simuler mes revenus

Combien vais-je gagner en portage salarial ?

Comment calculer et estimer le salaire que vous allez percevoir chaque mois à partir de votre TJM ? Vous pouvez à tout moment faire une simulation de vos revenus . Pour ce faire, vous aurez besoin de vous munir de : votre facturation encaissée, vos frais professionnels et du taux de frais de gestion (à partir de 5%). Si vous n’avez pas ces informations ou que vous souhaitez plus de détails, vous pouvez tout simplement contacter l’un de nos conseillers qui pourra vous guider et réaliser une étude personnalisée plus poussée. Cela se fait sans engagement et l’entretien pourra être l’occasion de poser toutes vos questions à un expert du sujet.

Contacter un conseiller

 

Comment se passent les versements concrètement ? Lorsque vous effectuez vos missions vous pouvez choisir le versement intégral ou partiel de votre salaire. Ce sont deux modalités qui vous permettent de gérer vos entrées de revenus selon vos besoins et la fréquence à laquelle vous travaillez.

Puis-je avoir un acompte en portage salarial ? Vous pouvez demander un acompte de salaire en portage salarial. Cette somme correspond au paiement d’une partie de vos heures déjà travaillées. Attention, en portage, l’acompte ne peut dépasser 50% des heures travaillées.

Et si le client ne paie pas ? Votre société de portage veille au bon versement de vos factures. Elle gère donc pour vous les relances clients ainsi que les éventuelles procédures de recouvrement. De plus, chaque société de portage dispose d’une garantie financière qui vous assure, le versement d’un salaire sur la base du minimum conventionnel prévu dans la convention collective du portage salarial.

 

Pourquoi paie-t-on des frais de gestion à une société de portage ?

Les frais de gestion correspondent à la commission prélevée par la société de portage sous la forme d’un pourcentage sur votre chiffre d’affaires HT. Les frais de gestion des entreprises de portage salarial sont compris entre 5% et 10%. Ces taux varient selon les professions (et donc selon la complexité administrative liée) et les profils. Sachez qu’il est possible de négocier ces frais avec son entreprise de portage salarial, notamment lorsque le salarié porté à une certaine ancienneté ou une facturation conséquente. Votre interlocuteur dédié au sein de la société de portage peut vous renseigner sur ces marges de négociation.

 

Un point qui doit retenir votre attention : des frais de gestion trop bas signifient aussi une qualité moindre et un accompagnement réduit à son minimum.  Veillez donc, avant de choisir votre entreprise de portage, à bien vous renseigner sur celle-ci. Est-ce une entreprise digne de confiance ? Propose-t-elle des dispositifs d’optimisation de revenus ? Quels services propose-t-elle pour vous accompagner tout au long de votre projet ?

 

La société de portage s'occupe de toute la gestion administrative, financière et comptable

Quand on se lance en tant que consultant indépendant, on peut très vite se rendre compte que la gestion de son activité peut se révéler chronophage. Comptabilité, démarches auprès des administrations, suivi des paiements clients… En tant que salarié porté, vous avez aussi l’avantage de ne pas avoir à vous soucier de cela puisque c’est votre société de portage qui s’en charge pour vous. C’est grâce aux frais de gestion que vous rétribuez à votre entreprise de portage salarial que vous pouvez bénéficier de ce service d’accompagnement administratif.

 

Cette dernière réalise pour vous la facturation, la comptabilité, les déclarations fiscales... Véritable soutien au quotidien, votre entreprise de portage salarial vous accompagne à chaque étape de votre activité. Notamment, concernant le recouvrement : en cas de non-paiement des factures ou en cas de retard de paiement, c’est votre entreprise de portage qui s’occupe de recouvrer les montants dus par vos clients.

 

Des frais de gestion qui vous permettent d’accéder à un éventail de services 

Chez Didaxis, nous avons développé une plateforme dédiée 100% en ligne qui permet à tous nos consultants portés de faciliter leurs différentes démarches. Elle permet de suivre à chaque instant l’état de l’activité du consultant : bons de commande, facturation, contacts directs avec son gestionnaire... Nos solutions de portage salarial vous permettent également d’accéder à :

 

  • Une assistance juridique en cas de litige ;
  • La prise en charge de vos frais professionnels ;
  • L’avance de salaire ;
  • L’assurance responsabilité civile professionnelle (RCP) ;
  • L’accès à des formations certifiantes.

 

En plus de vous accompagner sur la partie administrative de votre activité et de vous donner accès à de nombreux services, votre société de portage peut aussi être un véritable allié pour défendre vos intérêts. Didaxis est membre fondateur du syndicat patronal la Fédération des Entreprises de Portage Salarial. L’adhésion à ce syndicat démontre la volonté de Didaxis d’accompagner positivement ses portés vers la réussite de leurs projets. C’est un gage de confiance et une sécurité pour les clients. Nous avons également travaillé avec la FEPS sur les travaux de normalisation AFNOR venant renforcer le cadre juridique et conventionnel existant au niveau du portage salarial.

 

Faut-il prendre en compte les frais de gestion pour choisir sa société de portage salarial ?

Le plus grand écueil est de penser qu’il faut s’engager avec la société de portage la moins chère. De nombreux paramètres entrent en jeu pour faire le bon choix. N’hésitez pas à vous entretenir de vive voix et à interroger un conseiller sur les options proposées. Pensez également à comparer différentes entreprises de portage salarial pour faire le bon choix. Voici quelques pistes pour bien choisir votre société de portage.

 

La possibilité d’optimiser vos revenus en portage salarial

Sachez que certaines entreprises de portage proposent des solutions vous permettant d’augmenter vos revenus nets. Chez Didaxis, vous avez plusieurs possibilités pour optimiser vos revenus :

  • Les frais professionnels déductibles (frais de déplacement, frais de bouche, achat d’un ordinateur…) : ces dépenses, directement liées à votre activité professionnelle, peuvent être remboursées. Le défraiement vous permet de récupérer une partie de vos frais pour avoir un salaire correspondant réellement aux bénéfices générés.
  • L’optimisation fiscale grâce aux produits d’épargne salariale (PEI ou PERCO) ;
  • L’apport d’affaires ou la sous-traitance : lorsque l’un de vos clients vous propose une mission et que vous ne pouvez pas l’honorer – par manque de temps ou de compétences, vous pouvez proposer ce projet à un autre indépendant. Vous allez alors négocier une commission sur la mission que vous avez apportée à ce consultant via un contrat d’apporteur d’affaire ou de sous-traitance. Cela vous permet d’augmenter vos revenus sans pour autant avoir une charge de travail pour conséquente.
  • Les tickets CESU et les chèques cadeaux.

En savoir plus sur l’optimisation de revenus en portage salarial

 

Choisir une société de portage salarial de confiance

Vous l'aurez compris : en soi, le coût du portage salarial n'est pas si compliqué à comprendre. Notez que comme pour tout service payant, en choisissant de rejoindre une société de portage salarial, vous payez le prix d'une qualité de prestation et d'un savoir-faire. Le coût du portage salarial devient alors un critère parmi d'autres dans le choix d'une société qui pourra vous accompagner tout au long de votre aventure professionnelle.

 

Ainsi, ne choisissez pas votre entreprise de portage salarial à la légère. S’il est important de faire attention aux coûts, il est tout aussi primordial de vous demander ce que la société de portage que vous choisirez pourra vous apporter au quotidien. Une relation de confiance doit s’instaurer de manière durable. Voici quelques points sur lesquels vous devez être vigilent pour bien choisir votre société de portage :

  • L’expérience d’une entreprise de portage salarial : l’ancienneté d’une société de portage permet de garantir un niveau de qualité réel en matière de gestion ainsi qu’une vraie expertise dans ce domaine. Prenez également en compte le nombre de salariés portés qui font confiance à cette société et qui sont fiers d’en faire partie ;
  • Un acteur de confiance : privilégiez les entreprises de portage qui proposent des solutions de portage salarial transparentes. Demandez une simulation détaillée afin de comprendre chaque ligne. Afin de vous garantir la qualité de ses services, Didaxis s’est engagée aux côtés de la FEPS dans les travaux de normalisation AFNOR qui vient fixer les bonnes pratiques du portage salarial ;
  • Une société qui vous accompagne dans vos projets : c’est pour cela que le groupe Didaxis a également créé une plateforme de mise en relation entre indépendants à la recherche de projets et entreprises (Hiworkers) ayant un besoin en main d’œuvre. Grâce à cette plateforme, Didaxis vous aide à trouver votre prochaine mission !

Vous avez maintenant toutes les clés en mains pour comprendre le coût du portage salarial. Sachez que si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, tous les experts Didaxis se feront un plaisir de vous conseiller et de vos guider tout au long de votre projet. Gardez en tête que si le coût du portage est un critère important dans le choix d’une société de portage salarial, il ne faut pas se cantonner à comparer les frais de gestion pour choisir une société : prenez le temps de faire une simulation de revenus et pensez à l’accompagnement que vous souhaitez obtenir.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les solutions de portage salarial proposés par Didaxis ?

Nous sommes à votre écoute !

Contacter un conseiller