Linkedin

Youtube

Être rappelé

Portage salarial et cumul emploi-retraite : comment ça marche ?

cumul-emploi-retraite-portage-salarial

 

Arrivés à l’âge de la retraite, certains seniors décident de reprendre ou de continuer une activité professionnelle en complément de leur pension retraite. C’est ce que l’on appelle le cumul emploi-retraite. Ce dispositif vous permet une transition en douceur de la vie active à la vie de retraité. Que ce soit par volonté de transmettre votre savoir-faire ou de pallier à une baisse de revenus, le portage salarial apparaît comme une solution adaptée à vos besoins. Libre et autonome, vous exercez l’activité que vous souhaitez sans avoir à vous soucier de la partie administrative. Découvrez comment fonctionne le cumul emploi-retraite en portage salarial.

Sommaire :

  • Qu’est-ce que le cumul emploi-retraite ?
  • Le cumul emploi-retraite en portage salarial : c’est possible ?
  • Quelles conditions pour bénéficier du cumul emploi-retraite en portage salarial ?
  • Quels sont les modes de calcul du cumul emploi-retraite ?
  • Que se passe-t-il en cas de dépassement des seuils ?
  • Quels avantages à cumuler retraite et portage salarial ?
  • Portage salarial ou portage entrepreneurial ?
  • Qui peut bénéficier du cumul emploi-retraite et activité en portage ?
  • Quelles démarches pour le cumul emploi-retraite ?
  • La collaboration post-retraite, de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le cumul emploi-retraite ?

Le principe du cumul emploi-retraite (CER) est de pouvoir cumuler votre retraite avec une activité en parallèle. Vous pouvez ainsi pendant une période plus calme de votre vie, décider de vous lancer à votre rythme dans une nouvelle aventure, que celle-ci soit salariée ou indépendante. Vous cumulerez alors votre pension retraite avec les revenus générés par votre activité. Exercer en indépendant séduit de nombreux retraités qui aspirent à plus d’autonomie et de liberté pour leurs dernières années d’activité professionnelle. Néanmoins, choisir la voie de l’indépendance est souvent lourd en procédures et en gestion. Le portage salarial s’avère être une solution répondant à la fois à un désir de liberté et à un besoin d’accompagnement.

 

Le cumul emploi-retraite en portage salarial : c’est possible ?

Le dispositif du CER a été rendu possible par l’entrée en vigueur d’un décret en 2005 permettant d’exercer une activité en parallèle de votre retraite. Le portage salarial ne déroge pas à cette règle. Eligible au cumul emploi-retraite, le portage salarial est une solution adaptée à des jeunes retraités souhaitant garder un pied dans la vie active, sans subir les contraintes liés au salariat ou à l’entrepreneuriat. En choisissant le portage salarial comme activité complémentaire, vous profitez d’une liberté totale dans le choix de vos clients, de vos missions et de vos tarifs. Vous ne subissez aucune pression hiérarchique, vous travaillez sur les projets qui vous tiennent à cœur, et vous pouvez faire le job dont vous avez toujours rêvé. C’est aussi un statut qui vous permet de vous affranchir des tâches administratives. Vous allez en effet déléguer la gestion de votre activité indépendante à votre entreprise de portage salarial. Le portage salarial vous permet ainsi d’exercer en toute sérénité une activité indépendante.

En savoir plus sur les avantages du portage salarial

 

Quelles conditions pour bénéficier du cumul emploi-retraite en portage salarial ?

Pour bénéficier du cumul emploi-retraite, quelques conditions sont à respecter. Vous devez avoir : 

  • Validé suffisamment de trimestres de cotisation pour percevoir une pension à taux plein ;
  • Cessé toute activité professionnelle. Ce n’est qu’une fois vos pensions vieillesse liquidées auprès du régime dont vous dépendez que vous pourrez cumuler retraite et nouvelle activité ;
  • Atteint l'âge légal de départ à la retraite (qui varie selon votre année de naissance et quelques autres critères).

L’accord de juin 2010 visant à définir le cadre légal du portage salarial prévoit, en plus de ces conditions, une restriction quant à l’exécution d’une activité en portage salarial. Chaque contrat ne peut excéder une durée de 3 ans, sauf si cette prestation vous donne la possibilité d’obtenir un nombre de trimestres suffisant pour profiter d’une retraite à taux plein. Cette restriction n’est pas valable si vous optez pour le portage entrepreneurial.

Bon à savoir : dans le cas d’une reprise d’activité, les cotisations retraite ne rapportent aucun nouveau droit.

 

Quels sont les modes de calcul du cumul emploi-retraite ?

En fonction de votre situation, le cumul de vos revenus et de votre retraite peut être intégral, partiel ou inter-régime. 

  • Le cumul emploi-retraite intégral

Le cumul intégral ou cumul déplafonné vous permet de toucher la totalité de vos pensions de retraite, tout en poursuivant une activité. Si vous justifiez d’un nombre de trimestres suffisant, que vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite et cessé toute activité professionnelle, vous pouvez prétendre au cumul intégral de votre retraite, sans limitation. Ce type de cumul s’adresse aux seniors dont la nouvelle activité relève du même régime de retraite que celui de votre pension. Dans le cas où vous changez de régime, le calcul de votre CER sera alors basée sur un cumul inter-régime. Le cumul emploi-retraite intégral concerne également ceux qui ont pris leur départ à la retraite après avoir atteint l’âge légal de retraite à taux plein.

  • Le cumul emploi-retraite partiel

Si vous ne remplissez pas l’une des conditions précédemment énoncées, vous pouvez recourir au cumul partiel. Les revenus que vous allez percevoir dans le cadre de ce dispositif seront cependant limités. La somme de votre pension vieillesse et de vos revenus générés par votre activité en portage salarial ne devront pas dépasser 160% du SMIC courant ou la moyenne de vos trois derniers salaires perçus avant la liquidation de vos droits. Le plafonnement retenu sera celui qui vous est le plus favorable. 

  • Le cumul emploi-retraite inter-régime

Si vous reprenez une activité relevant d’un régime autre que celui de votre caisse de retraite, le cumul avec une activité se fera sur la base du CER inter-régime. Dans le cas du portage salarial, le cumul inter-régime vous concerne si vous étiez auparavant indépendant ou professionnel de la fonction publique, puisque le portage salarial dépend du régime général de la Sécurité sociale. La particularité de ce cumul est qu’il n’est soumis à aucune restriction particulière si vous respectez les conditions d’éligibilité. Le cumul emploi-retraite inter-régime vous ouvre également de nouveaux droits à la retraite.

 

Bon à savoir : si vous reprenez une activité auprès de votre dernier employeur, vous devrez attendre 6 mois pour bénéficier de ce dispositif. Ce n’est qu’à partir du 7ème mois suivant votre départ à la retraite que le cumul emploi-retraite pourra être effectif.

 

Que se passe-t-il en cas de dépassement des seuils ?

Si votre revenu global (cumul de votre activité de consultant avec votre retraite) dépasse le plafond légal, vous continuerez à percevoir les sommes relevant de votre activité indépendante. Cependant, vos pensions retraite seront temporairement amputées d’un montant équivalent à ce dépassement. Pour continuer à percevoir la totalité de votre pension retraite, votre entreprise de portage salarial peut alors vous proposer d’étaler dans le temps le versement des sommes générées par votre activité indépendante. Cela vous assure un complément de salaire sur le long terme, sans voir votre retraite diminuer. 

 

Exemple : Nathalie à 60 ans, elle vient de partir à la retraite avec un taux minoré, car elle ne totalisait pas suffisamment de trimestres. Le salaire moyen de ses trois derniers mois d’activité était de 3 300€. Elle perçoit actuellement une retraite mensuelle de 2 200€. Pour pallier à cette baisse de revenus, Nathalie cumule sa pension avec une activité indépendante, qu’elle réalise en portage salarial. Elle vient de percevoir son premier salaire complémentaire qui lui a rapporté 1 500€. Ces sommes cumulées représentent un montant total de 3 700€, ce qui est au-dessus du seuil autorisé (cumul des 3 derniers mois de salaire). Dans le cas classique, les caisses de retraite réduisent le montant des retraites afin de respecter les seuils. En portage salarial, Nathalie à la possibilité de demander à son entreprise de portage, de lisser les sommes qu’elle perçoit sur plusieurs mois. Cela lui permet ainsi de conserver sa pension retraite et de percevoir un revenu complémentaire sur plusieurs, mois sans voir sa pension amputée.

 

Vous souhaitez savoir combien vous allez pouvoir facturer en portage salarial, en complément de votre retraite ? Faites une simulation de revenus !

simulation-revenus-portage-salarial-b.png

 

Quels avantages à cumuler retraite et portage salarial ?

Le portage salarial est particulièrement adapté au cumul emploi-retraite. Cette solution vous permet de conserver une activité de manière sécurisée et répond à un besoin d’épanouissement personnel.

  • La possibilité d’augmenter vos revenus

Le cumul retraite avec une activité indépendante vous permet d’augmenter vos revenus, sans pour autant baisser vos pensions retraite.

  • Être votre propre patron, sans créer d’entreprise

En portage salarial, vous n’avez pas à créer de structure pour démarrer une activité complémentaire. Rattaché à votre société de portage par un contrat de travail, vous pouvez débuter vos missions dès que vous le souhaitez. En savoir plus

  • Aucune gestion administrative

Les retraités actifs qui choisissent ce statut n’ont pas à s’occuper de la partie administrative de leur activité. C’est l’entreprise de portage qui gère l’ensemble des formalités, permettant ainsi à chacun de consacrer pleinement à la réalisation de ses missions.  

  • Une liberté totale

Le portage salarial vous offre une totale autonomie dans votre quotidien. C’est vous qui démarchez vos clients et qui négociez vos tarifs. Avec le réseau de Didaxis, trouvez rapidement votre prochaine mission !

Que ce soit à temps plein ou à temps partiel, le portage vous permet de travailler à votre rythme. C’est une véritable opportunité de complément de revenus.

  • De fortes garanties

Les seniors qui exercent en portage bénéficient d’une couverture sécurisante : sécurité sociale, assurance responsabilité-civile professionnelle (RCP), garantie financière…

 

Portage salarial ou portage entrepreneurial ?

Le portage salarial et le portage entrepreneurial sont deux notions différentes qui présentent toutes deux leurs particularités.

Le portage salarial est organisé autour d’une relation tripartite entre vous (salarié porté), votre société de portage et votre client. Le portage salarial se matérialise par la conclusion d’un contrat de travail avec votre entreprise de portage et d’un contrat de prestation avec votre client. Lorsque vous réalisez vos missions après de vos clients, c’est votre société de portage qui perçoit votre chiffre d’affaires et vous le reverse ensuite en salaire. Ce système vous permet de bénéficier d’une protection identique à celle d’un salarié.

En savoir plus

Le portage entrepreneurial vous permet d’exercer une activité indépendante sans avoir à créer de structure. Contrairement au portage salarial, le portage entrepreneurial ne résulte pas d’une relation tripartite. Un contrat de mission vous lie à votre client et un contrat de mandat vous rattache à votre société de portage sans que celle-ci n’ait de lien avec votre client. L’avantage principal d’avoir recourt au portage entrepreneuriat lorsque l’on est retraité réside dans le fait que vous n’ayez aucune cotisation chômage à verser. Cela vous permet ainsi d’augmenter votre salaire net chaque mois. 

portage-salarial-ou-portage-entrepreneurial.png

Vous souhaitez en savoir davantage sur le portage entrepreneurial ? Notre équipe se tient à votre écoute

groupe_4.png

 

Qui peut bénéficier du cumul emploi-retraite et activité en portage ?

En portage salarial, toute personne qui atteint l’âge légal de départ à la retraite, qui a comptabilisé un nombre de trimestre suffisant et qui a mis fin à toute activité professionnelle peut bénéficier du cumul emploi-retraite. Exercer une activité en portage salarial séduit de nombreux cadres et managers de transition expérimentés souhaitant transmettre leurs compétences. Chez Didaxis, nos offres de services sont ouvertes à plus de 750 métiers pour permettre à tous ceux qui le souhaitent, de développer une activité de consultant en parallèle à leur retraite. Le portage salarial est aussi ouvert aux anciens fonctionnaires sous certaines conditions, spécifiques à ce statut. Pour plus d’information, nous vous invitons à vous rapprocher de votre caisse de retraite.

 

Quelles démarches pour le cumul emploi-retraite ?

Pour bénéficier du cumul emploi-retraite, vous devez informer votre caisse de retraite de votre reprise d’activité. Dans le cas où vous remplissez toutes les conditions d’accès au CER intégral, il vous suffit de :

  • Notifier à votre caisse de retraite le nom et les coordonnées de votre entreprise de portage ;
  • Transmettre une attestation sur l’honneur certifiant que vous avez liquidé la totalité de vos pensions ;

Si vous êtes soumis au cumul emploi-retraite partiel, vous devrez ajouter les éléments suivants :

  • Notifier la date de début de votre contrat en portage ainsi que les montants que vous allez percevoir dans le cadre de votre activité complémentaire, et ce, dans un délai maximum d’un mois suivant votre reprise d’activité ;
  • Les copies de vos trois derniers bulletins de salaire perçus avant votre départ en retraite.

 

La collaboration post-retraite, de quoi s’agit-il ?

Dès lors qu’un collaborateur expérimenté part en retraite, pour les entreprises, c’est une réelle perte de compétences internes auxquelles elles doivent faire face. Pour pallier à cela, le principe de collaboration post-retraite leur permet de bénéficier de compétences de seniors-retraités pointues, souvent d’anciens salariés pour des missions ponctuelles. Cette pratique est de plus en plus répandue chez les entreprises technologiques qui souhaitent disposer de compétences rares ou en voie de disparition. Votre présence au sein des entreprises étant avant tout là pour faciliter le transfert de connaissances.

En qualité de consultant senior, vous pouvez ainsi capitaliser sur le savoir-faire que vous avez acquis tout au long de votre carrière professionnelle et le mettre au profit des nouvelles générations. Le but étant d’associer votre savoir-faire avec les compétences de jeunes diplômés sur des sujets spécifiques.

La collaboration post-retraite ne concerne pas uniquement des missions auprès de votre ancien employeur. Vous pouvez répondre à des projets au sein de diverses structures ayant exprimées un besoin précis auquel vos compétences peuvent répondre. Didaxis s’est très vite orienté dans la mise en place de cette démarche. Rester en activité tout en étant à la retraite peut être une véritable source d’épanouissement personnel et un bon moyen de transmettre vos compétences.