Linkedin

Google+

Youtube

Être rappelé

Le portage salarial, un statut oublié par les candidats à la présidentielle

Vendredi, 17 février, 2017
liste des candidats à la présidentielle

 A l’heure où le dernier rapport McKinsey estime que les indépendants représentent 30% de la population française, Guillaume Cairou, PDG fondateur de Didaxis- Hiworkers interpelle les candidats à la présidentielle sur l’initiative individuelle.

 

Travail indépendant, entreprenariat  sont des thématiques sur lesquelles les candidats sont encore trop timides. Pourtant, elles sont au cœur des changements actuellement à l’œuvre et ce, au niveau mondial. Par ailleurs, l’entreprenariat est un outil essentiel à la création de richesse et à l’innovation. Il est de la responsabilité des politiques de s’emparer de ces sujets, d’autant que le chômage de masse exige de « déverrouiller et réformer en profondeur notre droit du travail ». A la clef, quelques milliers d’emplois durables et non subventionnés.

 

Guillaume Cairou appelle donc à un « un engagement ferme et volontariste en faveur des nouvelles formes d’activités et des statuts hybrides tels le portage salarial, l’auto-entrepreneuriat ou le coworking ».

Un changement de paradigme en somme qui doit s’accompagner de mesures fortes. Guillaume Cairou préconise entre autres la création d’une « Agence Nationale des nouvelles formes d’emploi, chargée de suivre les évolutions des pratiques, et proposer une réglementation adaptée à la réalité du terrain et de promouvoir auprès du grand public les différents statuts alternatifs à l’emploi dit classique». Le RSI, tenu en échec depuis bien des années pourrait être remplacé par le portage salarial, qui a fait ses preuves.

 

L’occasion également pour le PDG de Didaxis- Hiworkers de livrer un vibrant plaidoyer en faveur de l’initiative individuelle, moteur incontournable afin de renouer avec une croissance durable et une compétitivité au beau fixe.

Par ici pour lire l’article